Lourdement imposés : investissez en loi Malraux à Montpellier

Les investisseurs immobiliers lourdement imposés ne trouvent pas toujours, dans l’immobilier neuf, des taux de défiscalisation suffisamment forts pour baisser significativement la facture fiscale. C’est la raison pour laquelle nous conseillons, dans ce type de cas, le choix du dispositif Malraux à Montpellier.

Quelles sont les particularités de l’investissement en loi Malraux à Montpellier ?

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier neuf, notre cabinet vous proposera toute une gamme de programmes éligibles loi Pinel à Montpellier. Ces derniers répondent à des normes strictes en matière d’économies énergétiques (BBC, Réglementation Thermique 2012).
Cependant, avec la loi Pinel, vous ne pouvez pas obtenir plus de 21 % du coût de l’investissement sous la forme d’économies d’impôts.
En revanche, la loi Malraux à Montpellier est compatible avec une baisse fiscale beaucoup plus importante.
Pour défiscaliser à Montpellier avec la loi Malraux, l’idéal est d’investir dans le secteur sauvegardé. Vous pourrez ainsi, à condition de réaliser des travaux déductibles Malraux, obtenir une remise fiscale équivalente à 30 % de la somme investie – dans la limite d’un plafond de dépenses annuel à 100 000 euros. Sachant que vous pouvez utiliser la loi Malraux à Montpellier pendant 3 ans au maximum, votre économie sur la note fiscale peut atteindre les 90 000 euros grâce à un seul investissement dans l’immobilier ancien.

Quelles zones privilégier pour investir en loi Malraux à Montpellier ?

Tout comme le statut de LMNP à Montpellier (Loueur en Meublé Non-Professionnel), qui impose de sélectionner une typologie d’investissement bien précise (les résidences services), la loi Malraux implique d’investir dans une ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager) pour une réduction fiscale de 22 % ou sur le secteur sauvegardé pour 30 % d’économies d’impôts.
Suite à un arrêté ministériel du 11 août 1967, le centre historique de Montpellier fait l’objet de la mention « Secteur Sauvegardé ». La zone protégée a été étendue en 1981 et en 2001 – elle couvre aujourd’hui environ 100 hectares.
A l’intérieur du quartier historique montpelliérain, on trouve différents monuments classés qui témoignent du charme unique de la ville du Languedoc. Par exemple, l’arc de triomphe de la rue Foch attire toujours l’attention des visiteurs. La chapelle des Pénitents blancs, au numéro 14 de la rue Jacques-Cœur, fait également partie des monuments préservés à Montpellier – tout comme la fontaine des Trois Grâces que l’on peut admirer sur la célèbre place de la Comédie.

Loi Malraux
4.9 (97.78%) 18 votes